Entre le club chic de Deauville et la fraicheur du quartier Art Deco de Miami, le Klay Saint Sauveur se veut un lieu multiple, l’adresse où siroter une limonade en bout de canapé, commander un cocktail d’après match face au bar, où diner à plusieurs avants ou après l’effort. L’idée d’un lieu de détente, empreint de décors sexy et s’adaptant aux habitudes des parisiens.

Comme un souvenir de film Hollywoodien imprimé sur la rétine, la belle fresque de Julien Colombier nous transfère dans un univers tropical. Le bar à la bonne idée de tirer un trait d’union entre deux salles.

En collaboration avec Hugo Toro

Crédits photos : Leny Gueta

Retour haut de page